• ___

COUP DE POUCE, UN TREMPLIN EN PLEIN ESSOR!

Marie-Hélène Gagné, qui dirige l’entreprise Coup de Pouce dans le parc industriel de Lac-Mégantic, nous partage son parcours et celui de ses employés dans les six derniers mois, depuis l’arrivée de la COVID-19 dans nos vies. Une demi-année sous le signe de l’adaptation, de la résilience, de la croissance et de la passion!

Crédit photo : Claude Grenier NUMÉRA

Coup de Pouce, copropriété de Mme Gagné et de son associée Hélène Picard, opérant sur deux sites (Lac-Mégantic et Sainte-Marie), n’est pas une entreprise tout à fait comme les autres. En fait, il s’agit d’une entreprise privée qui se spécialise dans la sous-traitance industrielle, avec un volet social à l’avant-plan. Cela signifie que plus de la moitié des employés sont des apprenants référés par différents partenaires du milieu (dont le CIUSSS de l’Estrie et Intro-Travail et Carrefour jeunesse-emploi du Granit) afin qu’ils puissent développer différentes habiletés et acquérir de l’expérience de travail. En ce sens, une intervenante est sur place avec eux, pour les accompagner dans les défis qu’ils relèvent au quotidien.

« En fait, on est un tremplin pour les apprenants : on accueille les personnes un peu plus éloignées du marché de l’emploi, puis au fil du temps, avec ce qu’ils apprennent chez nous et la confiance en eux qu’ils acquièrent, cela les rend aptes à se trouver un emploi. On veut faire la différence et être un filet de sécurité pour ceux et celles qui ont besoin d’un peu plus de soutien dans leurs démarches », nous dit avec fierté Mme Gagné.

Au printemps dernier, lorsque la pandémie s’est déclenchée, Coup de pouce a pu continuer ses opérations car certains de ses clients étaient considérés comme des services essentiels… mais elle a vu fondre ses effectifs de plus de la moitié, les apprenants référés par les partenaires étant retirés du milieu!

« On a jonglé avec cette situation de façon spectaculaire! On est tout de même une jeune entreprise, toutefois on s’est organisés pour répondre aux besoins des clients, pour adapter notre offre aux nouvelles demandes… le tout en instaurant des mesures sanitaires rigoureuses, au-delà même des recommandations, pour s’assurer que nos employés et nos partenaires se sentent en confiance! »

Crédit photo : Claude Grenier NUMÉRA

Mme Gagné et les employés réguliers toujours en poste ont donc redoublé d’efforts pour suffire à la demande. Comme dans bien des milieux de travail sans doute, l’ambiance entre les employés était particulière :


« Les gens s’ouvraient un peu plus sur leurs questionnements, ils partageaient aux autres ce qu’ils vivaient. Ça a vraiment soudé les liens au sein de l’équipe, c’est un point positif de la crise! »

Mme Gagné ajoute, avec une passion non dissimulée, que malgré tous les défis des derniers mois, son entreprise est en grande croissance. Selon elle, de plus en plus de partenaires ont expérimenté la qualité du service et ont à cœur de contribuer à la mission sociale de Coup de pouce : elle est donc très sollicitée par d’autres entreprises, notamment celles qui composent avec un manque de main-d’œuvre. Que ce soit pour l’emballage, l’assemblage ou la production industrielle, sans parler des nouveaux mandats en couture et dans la filière alimentaire, les contrats se multiplient. Toujours à l’affût et en ayant à cœur d’inclure les principes de l’économie circulaire dans ses opérations, l’entreprise peut maintenant compter sur ses apprenants, qui ont réintégré leurs fonctions en août dernier.

Crédit photo : Claude Grenier NUMÉRA
« On est tous très heureux qu’ils soient de retour parmi nous! On doit rester alerte pour s’assurer que toutes les mesures sanitaires demeurent en place malgré l’augmentation du nombre de personnes présentes, mais ça se passe bien. »

Visiblement emballée par les projets de son entreprise et les retombées économiques et sociales qu’ils génèrent, Mme Gagné annoncera bientôt la mise sur pied d’un nouveau programme, Jeunes en mouvement vers l’emploi. Ce programme s’adresse aux jeunes de 18 à 30 ans qui ne sont ni à l’école, ni à l’emploi et qui désirent se mettre en mouvement afin de développer différentes habiletés de savoir-être et savoir-faire tout en acquérant de l’expérience de travail et ce afin d’intégrer un emploi ou d’effectuer un retour aux études. Les personnes intéressées peuvent s’adresser directement à Coup de Pouce ou à Intro-Travail et Carrefour jeunesse-emploi du Granit.


Longue vie à la mission sociale et humaine de cette entreprise de chez nous!


Crédit photo : Claude Grenier NUMÉRA


494 vues